A propos


Nostalgique de mes années lycées et des premiers mots fièrement inscrits sur la toile ( à l’époque : Skyblog – #Coupdevieuxdanstaface ) je me relance dans la folle aventure du blog. *YiiiHAA*

Ceci n'est pas un blog comme les autres: exit les photos bien lookées et le petit dej' au granola. Ici vous ne trouverez que de très longs textes, avec beaucoup de paragraphes, et pas d'images entre ceux-ci ... bref, la barbe !
Mais imaginez-vous, un dimanche pluvieux de Novembre, ça fait 4 heures que vous fixez le minois de Drucker sur fond rouge, il pleut, il commence à faire nuit alors qu'il n'est que 16h34. Plutôt que de sombrer dans la folie et de commencer à engager une conversation sérieuse avec votre ami à 4 pattes ( je parle d'un animal, si vous copain/copine aime se foutre à 4 pattes, ça ne me regarde pas! ), sortez le plaid en pilou-pilou, faites vous un bon thé de Noël blindé d'épices et commencez une bonne séance de lecture ! Aller, promis ça ne fait pas mal ;)
Mes états d’esprits, mes inspirations nocturnes, mes ennuies qui deviennent matière à écrire, mes jeux de mots, ma syntaxe quelque fois maladroite et mon orthographe douteux(euse ? ). Mes aussi, mes recettes préférées, simples, testées, approuvées, et forcément bio ! Mes coups de crayons furtifs et mes traits de Rotring mesurés. Mes clichés retouchés sur VSCOcam et publiés sur Instagram. Et … mon chat !
Tous ces instants créatifs et récréatifs, que mon métier d’architecte d’intérieur m’accorde, regroupés sur une même page à la demande de tous ( ou pas ) et surtout pour la santé mentale de mon petit céphalée blond.
Architecte d’intérieur de formation ( oui parce qu’en fait j’ai un vrai métier ), j’ai appris à aimer travailler les matériaux nobles, dorés et clinquants. Entre le mobilier baroque et les tapisseries aux motifs géométriques et hypnotiques mon coeur balance.
Non en fait laissez tomber, c’est juste un blog de plus sur la toile d’une connasse qui bouffe gluten free,  avec un compte Instagram rempli de gâteaux et de photos de son chat, et qui se prend pour un maitre yogi après trois séances passées dans son pantalon ( trop ) moulant et sur son tapis violet-lila-décathlon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire